Anne-Hélène, ton expérience de parent d’élève ?

Parents primo-accédants, lorsque l’on devient mollkirchois, le meilleur moyen de s’intégrer à l’ambiance du village se fait via l’école à qui l’on confie ses enfants. Le parvis de l’école devient alors un lieu de rencontres et d’échanges où les parents en profitent pour discuter et les enfants pour grapiller quelques minutes de jeux avec leurs copains. Mais quid des allées et venues des voitures, marches arrière, créneaux et autres manœuvres ?

Je rêve d’une sortie d’école plus sereine où nos enfants pourraient profiter en toute sécurité de ces quelques minutes volées à leurs parents. Une sortie d’école où l’on pourrait se garer aisément et qui ne serait plus source de stress.

La nouvelle implantation de l’école permettrait aux parents, nourrices et enseignants d’accéder plus facilement à l’école, de se garer sans difficulté tout en laissant la route libre aux habitants du Meyerhof.